Changer de Syndic : Les 4 pièges à éviter

Les 4 pièges à éviter

Vous vous sentez prêt pour amorcer un changement de syndic ? Attention certains écueils sont à éviter

1er Piège : Changer pour de mauvaises raisons

Changer de syndic n’est pas anodin pour une copropriété, il est important de bien réfléchir aux conséquences d’un tel changement.

Ce qui doit vous pousser à changer :

  • Votre syndic ne répond pas aux mails et appels téléphoniques
  • Les décisions prises en Assemblées ne sont pas exécutées
  • Lorsque vous signalez un problème, rien n’est mis en œuvre par le syndic pour le résoudre
  • Vos assemblées générales ne sont pas convoquées dans les 6 mois suivant la clôture des comptes de la copropriété.
  • Les sinistres ne sont pas déclarés rapidement auprès de l’assureur de l’immeuble
  • Le gestionnaire de votre copropriété change fréquemment
  • Vos comptes ne font pas l’objet d’une vérification annuelle par le conseil Syndical
  • Votre syndic ne se déplace jamais sur la copropriété en dépit de ses engagements contractuels
  • Vous êtes dans une copropriété de plus de 15 lots et votre syndic n’a pas ouvert de compte bancaire séparé au nom du syndicat des copropriétaires

Ce qui ne doit pas vous pousser à changer

  • Les honoraires de votre syndic sont très élevés, dans ce cas de figure il convient plutôt de renégocier le contrat en cours. Si votre syndic est très efficace et qu’il fait correctement don travail, il faut vraiment privilégier cette solution
  • Vous n’êtes pas satisfait du gestionnaire affecté à votre immeuble, dans cette hypothèse il convient de vous rapprocher de la direction de l’agence afin qu’un nouveau gestionnaire soit affecté à votre résidence.
  • Vos charges sont trop élevées, dans ce cas il faut vous rapprocher du syndic et voir dans quelle mesure il est possible de renégocier les contrats des différents prestataires de l’immeuble (syndic compris). Travail à réaliser tous les 3 ans avec le conseil syndical.

2ème Piège : Ne pas suffisamment anticiper le changement

Afin d’opérer sereinement un changement de syndic, il faut idéalement s’y prendre 6 mois avant la date supposée de votre prochaine assemblée générale.

Cela va vous permettre :

  • De rencontrer les différents syndics que vous pressentez pour gérer votre copropriété, afin que ceux-ci puissent vous exposer leur organisation, les moyens qu’ils mettent en œuvre pour assurer une bonne gestion et vous fournir des références.
  • De respecter les délais d’inscription à l’ordre du jour des syndics que vous avez retenus, il conviendra d’adresser en recommandé avec accusé de réception un projet de résolution de changement de syndic en prenant le soin d’y joindre une ou plusieurs propositions de contrat de syndic.

3ème piège : Faire part à votre syndic de votre souhait de changer

Il est important de rester discret sur votre démarche vis-à-vis de votre syndic, car bien souvent lorsqu’un syndic en place à connaissance de votre souhait de changer, celui-ci convoque très rapidement une assemblée générale afin que vous ne puissiez pas respecter les délais de mise à l’ordre du jour.

Cela aura pour effet de repousser d’un an un éventuel changement de syndic.

4ème piège : Inscrire trop de contrats concurrents à l’ordre du jour

Il est très important d’effectuer avec l’aide de votre conseil syndical une présélection des syndics candidats, et d’en inscrire au maximum 2 à l’ordre du jour.

Si vous décidez d’en inscrire plus, cela risque d’aboutir à une grande dispersion des voies lors de l’assemblée, ce qui profite bien souvent au syndic en place.

Vous êtes maintenant prêts pour réaliser votre changement : vous pouvez dès à présent démarrer une étude des tarifs et services des syndics à proximité de votre immeuble en cliquant ici pour accéder au comparateur Syndicompare.

Comparez directement en ligne les Tarifs de Syndics de Copropriété

Seul site en France comparant directement les prix et services.

Gagnez du temps et faites des économies

Actualités

Autres artices : Copropriété

Syndicompare : Invité de la rubrique Hello Startup sur BFMTV
Le 18 Mai dernier, Paul Pelerins, fondateur de Syndicompare était l’invité de la rubrique Hello Startup dans Good Morning Business, avec Stéphane Soumier
Tarifs Syndics : Comment s'y retrouver ?
Les honoraires de base proposés par les Syndics couvrent désormais les mêmes prestations, tour d’horizon sur ce qui est inclus dans les tarifs et ce qui ne l’est pas.
Révocation du Syndic : l’obligation de justifier d’un motif légitime confirmée
La question se pose fréquemment, votre Syndic ne fait pas grand-chose, vous voudriez changer, mais vous êtes engagés sur un contrat de 3 ans, pouvez-vous facilement vous séparer de votre Syndic ?


Commentaires

Réalisez des économies et trouvez un meilleur prestataire comparez les offres de Syndics

Comparer
Logo syndicompare - Comparaison de Syndics