Le profil des copropriétés en syndic bénévole / coopératif

Le profil des copropriétés en syndic bénévole / coopératif

Raphaël, co-fondateur d’illiCopro - logiciel de gestion pour syndics bénévoles et
coopératifs - détaille le profil méconnu des copropriétés gérées de manière autonome.

Environ 75.000 copropriétés concernées en France

Il n’existe aucun chiffre officiel sur le nombre de syndics bénévoles en France. L’Association des Responsables de Copropriété (l’ARC) avance le nombre de 15% de l’ensemble des copropriétés donc approximativement 90.000 copropriétés. L’Agence Nationale pour l’Information sur le Logement (l’ANIL) parle quant à elle de 10% donc environ 60.000 immeubles.

Si le chiffre exact doit osciller entre ces deux estimations, on attend en tout cas avec impatience les résultats de l’obligation d’enregistrement imposée par la loi Alur. Progressivement, jusqu’au 31 décembre 2018, toutes les copropriétés vont être contraintes de s’enregistrer sur le Registre des Copropriétés tenu par l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah). À compter de cette date, nous aurons une vue précise sur le nombre de copropriétés concernées.

Quoiqu’il en soit, le nombre de copropriétés séduites par ce mode de gestion semble connaître une croissance forte (de 5 à 15% en 20 ans selon l’ARC). Progression qui s’explique par un double phénomène : d’une part le rejet croissant des syndics professionnels par les copropriétaires (constatable dans les enquêtes d’opinion) ; d’autre part, l’émergence d’outils comme illiCopro permettant une gestion sûre et intuitive.

Des petites copropriétés à la gestion facilitée

Majoritairement des copropriétés de moins de 19 lots

Bien entendu les copropriétés concernées sont majoritairement des petites copropriétés où la gestion comptable n’est pas trop complexe et les problèmes quotidiens limités. Ainsi, selon l’ARC, 80% des copropriétés concernées sont des copropriétés de moins de 19 lots.

La dérogation à l’obligation de tenir une comptabilité en partie double

Le nombre de 19 lots évoqué ci-dessus n’est pas un hasard. Il recoupe une obligation légale particulièrement lourde en copropriété : l’obligation de tenir une comptabilité en partie double.

En effet, il existe une faculté de tenir une comptabilité de trésorerie (et non d’engagement) pour les copropriétés de moins de 10 lots principaux et de budget de moins de 15.000 euros.

Il apparaît donc probable que ce soit le passage en comptabilité en partie double qui contraint les copropriétaires à se doter d’un syndic professionnel. L’enjeu pour des outils comme illiCopro est donc de permettre à l’utilisateur, grâce à des formulaires, de permettre à l’utilisateur de respecter cette obligation légale de manière la plus simple possible.

Autant de retraités que d’actifs !

Contrairement à un préjugé féroce, les syndics bénévoles et coopératifs ne sont pas uniquement des retraités. Il y a même autant d’actifs que de personnes ayant cessé de travailler selon l’ARC.

Ceci s’explique principalement par les économies faites sur les honoraires des syndics professionnels. Les jeunes ou moins jeunes nouveaux accédants à la propriété qui s’endettent sur plusieurs années pour acquérir leur bien cherchent régulièrement des économies à faire concernant leur nouveau bien.

Le premier poste est bien entendu celui des honoraires du syndic qui ne cesse d’augmenter d’année en année. Par ailleurs une gestion autonome permet de faire d’autres économies notamment sur les contrats dépassés et autres honoraires sur travaux.

Comparez directement en ligne les Tarifs de Syndics de Copropriété

Seul site en France comparant directement les prix et services.

Gagnez du temps et faites des économies

Actualités

Autres artices : Copropriété

Syndicompare : Invité de la rubrique Hello Startup sur BFMTV
Le 18 Mai dernier, Paul Pelerins, fondateur de Syndicompare était l’invité de la rubrique Hello Startup dans Good Morning Business, avec Stéphane Soumier
Tarifs Syndics : Comment s'y retrouver ?
Les honoraires de base proposés par les Syndics couvrent désormais les mêmes prestations, tour d’horizon sur ce qui est inclus dans les tarifs et ce qui ne l’est pas.
Révocation du Syndic : l’obligation de justifier d’un motif légitime confirmée
La question se pose fréquemment, votre Syndic ne fait pas grand-chose, vous voudriez changer, mais vous êtes engagés sur un contrat de 3 ans, pouvez-vous facilement vous séparer de votre Syndic ?
Indisponible pour votre assemblée ? Pensez à vous faire représenter
Votre assemblée se déroule prochainement et vous savez d’avance que vous ne pourrez y assister, sachez qu’il vous est possible de vous faire représenter par le biais d’un pouvoir. Cela vous permettra d’exercer votre droit de vote par l’intermédiaire d’un représentant présent à l’assemblée.


Commentaires

Réalisez des économies et trouvez un meilleur prestataire comparez les offres de Syndics

Comparer
Logo syndicompare - Comparaison de Syndics