L'appel de fonds : que payez vous ?

L'appel de fonds : que payez vous ?

 

Afin d’assurer le bon fonctionnement de la copropriété, le Syndic fait voter annuellement un budget de charges destiné à couvrir les dépenses relatives à l’entretien et à la conservation de l’immeuble. Pour alimenter ce budget, le Syndic procède à des appels de fonds le premier jour de chaque trimestre. Que recouvre l’appel de fonds ? Comment est-il calculé ?

 

Dans un budget, on distingue classiquement les charges générales des charges dites spéciales. Les premières sont celles destinées à couvrir les dépenses qui profitent à l’ensemble de la collectivité. Sans être exhaustif, elles concernent notamment les honoraires du Syndic, la prime d’assurance, les frais de procédures…    

Les charges spéciales, comme son nom l’indique, sont spécifiques à certains copropriétaires et ne profitent qu’à eux. C’est le cas lorsque la copropriété comporte plusieurs bâtiments ou entrées, seuls les copropriétaires du bâtiment ou de l’entrée concernée participent aux dépenses d’entretien.

Ces charges, générales ou spéciales, sont réparties entre les copropriétaires en fonction de leur quote part de tantième issue du règlement de copropriété selon la formule ci-dessous :

 

Montant des dépenses X (quote part de tantièmes / total tantièmes de la copropriété)

 

Les sommes appelées dans les appels de fonds constituent des provisions, en effet une régularisation sera effectuée en fin d’exercice comptable afin de tenir compte du niveau réel de dépense de l’année. Ainsi, en cas d’excédent budgétaire le copropriétaire se verra recréditer le trop-perçu, à l’inverse il se verra débiter en présence d’un dépassement de budget.   

                                        

Comparez directement en ligne les Tarifs de Syndics de Copropriété

Seul site en France comparant directement les prix et services.

Gagnez du temps et faites des économies

Actualités

Autres artices : Copropriété

Tarifs Syndics : Comment s'y retrouver ?
Les honoraires de base proposés par les Syndics couvrent désormais les mêmes prestations, tour d’horizon sur ce qui est inclus dans les tarifs et ce qui ne l’est pas.
Révocation du Syndic : l’obligation de justifier d’un motif légitime confirmée
La question se pose fréquemment, votre Syndic ne fait pas grand-chose, vous voudriez changer, mais vous êtes engagés sur un contrat de 3 ans, pouvez-vous facilement vous séparer de votre Syndic ?
Indisponible pour votre assemblée ? Pensez à vous faire représenter
Votre assemblée se déroule prochainement et vous savez d’avance que vous ne pourrez y assister, sachez qu’il vous est possible de vous faire représenter par le biais d’un pouvoir. Cela vous permettra d’exercer votre droit de vote par l’intermédiaire d’un représentant présent à l’assemblée.
Plafonnement du prix de l’état daté : un décret parti aux oubliettes ?
Pour chaque vente en copropriété, le vendeur est tenu de transmettre au notaire un état daté pour pouvoir signer l’acte authentique de vente. Ce document est fourni par le syndic de copropriété, seul habilité à l’établir, pour informer les parties sur la situation financière du syndicat et du lot de copropriété objet de la vente.


Commentaires

Réalisez des économies et trouvez un meilleur prestataire comparez les offres de Syndics

Comparer
Logo syndicompare - Comparaison de Syndics